ÉQUIPEMENTS DE LUTA LIVRE PAS CHER

10% de réduction offert sur les équipements de chez Doguera.

La Luta livre : de son
histoire à ses règlements

La Luta Livre est un sport de
combat de préhension basé sur les projections et les mises au sol de la
lutte libre
 de même qu’un système de contrôle et de soumissions. L’objectif
étant une soumission rapide de l’adversaire. L’association des projections et
des soumissions dans cette forme de combat ultime s’expriment par l’utilisation
des techniques comme les clés articulaires, les étranglements, les compressions
musculaires
, etc.

L’appellation « Luta Livre » vient du Brésil, et désigne un enseignement d’une lutte libre, venant de ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui, mais qui est, ici, purement et uniquement pratiqué comme un sport de combat. La Luta Libre Brasileira peut être pratiquée en loisir, mais pour les compétiteurs, elle peut mener soit aux compétitions de Grappling, soit au Pancrace ou au MMA pour ceux qui pratiquent en plus des sports de percussions.

 

histoire de la luta livre
Fondateur de la Luta Livre Euclydes Hatem dit Tatu.
fond-blanc-1

Short Luta Livre & JJB

46.90€

Rashguard Luta Livre 3.0 Boa

42.90€

L’appellation « Grappling » désigne la rencontre entre la Luta Livre et le Jiu Jitsu Brésilien. En effet, historiquement, les deux sports se sont opposés fortement au Brésil, en particulier dans l’état de Rio de Janeiro, où les écoles des deux sports organisaient des combats de Vale Tudo (avec percussion) ou de grappling (sans percussion) pour prouver la supériorité d’un sport sur l’autre. Aujourd’hui le Vale Tudo a évolué dans ce qu’on appelle le MMA Mixed Marital Arts (encore interdit en France en compétition) mais le Grappling, lui est autorisé et pratiqué partout dans le monde.

Mais si on parlait plutôt de l’histoire de la Luta Livre pour mieux
comprendre cette discipline sportive jusque dans ses techniques ?

Caractéristiques
et histoire de la Luta Livre

Cette
partie de notre article va s’intéresser à la compréhension de ce qu’est la
Luta Livre
en distinguant l’esportiva
du vale tudo qui en sont les deux
tendances ; on pourra comprendre aussi comment est née la Luta Livre
et quelle a été son évolution dans un pays dominé par le Jiu-Jitsu Brésilien.

Les caractéristiques de la Luta Livre

La Luta Livre est art martial né au Brésil fondée par Euclydes Hatem. Le praticien est autorisé à frapper aussi bien avec les mains, avec les pieds qu’avec les coudes et les genoux. Littéralement, la Luta Livre signifie nage libre combat en portugais.

On distingue deux types de Luta Livre, l’une dite esportiva et dans laquelle on autorise uniquement les techniques de lutte pour soumettre l’adversaire et l’autre, vale tudo où, comme il signifie, « tout est permis ». La soumission de l’adversaire dans la Luta Livre esportiva est donc soumise à des techniques précises : leglock, necklock, étranglement, enclenchement ou encore par takedowns. Or, il n’y a aucune restriction dans le vale tudo et chacun y va de sa technique, de ses stratégies. La plupart du temps cependant, il s’agira de corps à corps, de coups de poings ou de pieds, mais c’est au sol que se déroule le combat le plus souvent et il doit se terminer par la soumission du lutteur. 

Valetudo Gracie

 

Rickson Gracie dans un combat de Valetudo.

L’histoire de la Luta Livre

Celle-ci
peut se séquencer en deux grandes périodes, parfois avec des acteurs
différents, mais avec la même rage de se faire connaître, d’éclore dans un
espace largement dominé par le Jiu-Jitsu Brésilien.

L’histoire de la Luta Livra de Tatu à Robert Leitão

L’histoire
de la Luta-Livre est de manière générale, celle de la victoire d’un style de combat,
le vale tudo sur le Jiu-Jitsu. Mais
c’est surtout, l’histoire d’une épreuve d’audace et de courage ;
l’histoire d’un homme, Euclydes Hatem, lutteur brésilien qui, par son
style de combat, vaincu George Gracie en 1940. Plus encore, celle de son
élève, Euclides Pereira qui battit lui à son tour, 28 ans plus tard, Carlson
Gracie
. C’est la famille Gracie, à l’origine du Jiu-Jitsu au Brésil en 1920,
qui était ainsi dominée, marquant le début de l’histoire d’un nouveau sport de
combat : la Luta Livre.

Profitant de l’ignorance des lutteurs du Jiu-Jitsu de l’utilisation des clés de jambe dans les combats au sol, et grâce aussi à ses nombreuses techniques innovantes, Euclydes Hatem dit Tatu a, face au JJB, remporté de nombreuses victoires avant celle qui l’a porté au sommet de son art en 1940. Popularisé après la victoire d’Euclides contre George par les Brunocilla dont Fausto le père et Carlos le fils, tous deux élèves du créateur de la Luta livre, ce sport a pris une place importante dans la vie sportive des Brésiliens en devenant derrière le JJB, le second art martial pratiqué dans le pays. Mais, la popularité de la Luta Livre dans les années 70 elle ne la doit pas qu’aux Brunocilla, car Robert Leitão, alors professeur d’ingénierie, pratiquant de lutte et aussi de judo, contribua à son développement par la mise au point de la théorie de Luta Livre, plus connue sous le nom de de « théorie du Grappling ». Mais l’histoire de la Luta Livre ne s’arrête pas à ceux-ci.

Euclydes Hatem valetudo

 

Euclydes Hatem une machine de guerre !

L’histoire de la Luta Livre : des
bagarres de rue aux feux de projecteurs

Térésopolis.
1980. Une bagarre éclate entre Robert Gracie et Mario Dumo, beau-frère
de Flavio Molina, alors professeur de Taekwondo et de boxe thaïlandaise. Les
hostilités entre les deux camps lancées, Robert va se plaindre chez Rolss
Gracie. L’objectif ? Qu’une solution soit trouvée à ce problème qui divise
les deux disciplines sportives. Rolls Gracie s’en alla voir Flavio à son
Académie afin qu’un combat en bonne et due forme soit organisé entre les deux
protagonistes de départ. Finalement, c’est la police qui viendra séparer les
deux camps qui se sont lancés dans un combat farouche et sanglant. Les
pratiquants de la Luta-Livre, proches de ceux de la boxe thaïlandaise,
s’immiscèrent dans ce combat qui augurait l’histoire leur propre renommée. Car,
pour une fois, alors que les combattants du Jiu-Jitsu n’avaient jamais
rencontré d’adversaire aussi coriace
, ils essuyèrent une sérieuse
résistance.

Après s’être mis sérieusement à l’entraînement au sol, Flavio Molina proposa de défier l’une des figures de proue du Jiu-Jitsu, Rickson Gracie. La proposition de ce dernier fut alors d’organiser d’abord un Vale Tudo contre son meilleur élève et, à l’issue duquel, il l’affronterait en cas de victoire. Marché conclu. Marcelo Behring, ceinture marron en Jiu-Jitsu fut retenu pour ce combat. Il se fit accompagner dans son camp par deux autres combattants, Renan Pitangui et Fernando Pinduka. Aux côtés de Flavio pour la Luta Livre, on retrouva Marco Ruas et Eugenio Tadeu. Le combat se termina par une défaite historique du Jiu-Jitsu au Maracanazinho en 1983. Si Flavio dut abandonner contre Marcelo, ce ne fut pas le cas pour Eugenio Tadeu, figure inconnue qui prit le dessus sur Renan Pitangui. De leur côte, Pinduka et Marco Ruas firent match nul. Ces combats n’arrêtèrent cependant pas les combats de rue qui se multiplièrent entre les deux camps ennemis. On en enregistra deux de suite, et Rickson en fut le vainqueur à chaque fois.

Marcelo Behring

 

Marcelo Behring

Deuxième rencontre en forme entre le Jiu-Jitsu et la Luta Livre. En déclarant à la presse l’invincibilité du Jiu-Jitsu et en le déclarant comme la meilleure de toutes les disciplines sportives, Wallid Ismail provoqua le camp adverse. Il en résulta donc un second combat consacré par la victoire du Jiu-Jitsu. Dans la liste de combattants de chaque camp, on retrouvait côté Jiu-Jitsu, Wallid Ismail, Amaury Bitteti, Fabio Gurgel, Marcelo Behring et Murilo Bustamente. Côté Luta Livre il y avait, Marco Ruas, Dénilson, Hugo Duarte et Eugénio Tadeu. Mais, deux combattants du JJB ne purent participer, l’un, Amaury, en raison d’une maladie et l’autre, Marcelo, parce qu’il eut une blessure au coude. Tout compte fait, le combat organisé par Robert Gracie eut lieu, avec un large public acquis à la cause du Jiu Jitsu Brésilien, malgré que cette rencontre eu lieu dans la Zone Nord, où la Luta Livre est populaire. Les combats n’obéissaient à aucune règle : guillotine, Kimura, coups de coude, coups de tête… tout était permis et retransmis à la télévision nationale. Puis, après, un autre combat eut lieu entre Eugenio Tadeu et Renzo Gracie. Le premier ayant appris de sa rencontre avec Wallid, prit de l’ascendance sur Renzo grâce à ses techniques pieds poings. Coupure de courant. Les lumières s’éteignirent sur le combat, mais pas sur la Luta Livre qui put ainsi se faire un nom dans l’histoire des sports de combats.

Les différents grades en Luta Livre

Après avoir été, depuis sa création, pratiquée
uniquement au Brésil, la Luta Livra s’est finalement exportée en Allemagne en
1995 grâce à Daniel D’Dane qui l’enseigna à Cologne à quelques élèves. La Luta Livre en France, on en attribue la
paternité à Flavio Santiago. Tout compte fait, c’est un sport qui de
plus en plus s’exporte dans de nombreux pays Européens et qui par conséquent, a
ses propres fédérations et obéit donc à des règlements comme celui portant sur
le passage de grades.

Si certains préfèrent dénombrer à 6 le nombre de grades en Luta Livre, lesquels sont sanctionnés tous par l’obtention d’une ceinture de couleur, en réalité on compte 7 types de ceintures dans la Luta Livre

Celles-ci vont de la ceinture blanche à la ceinture noire en passant par la ceinture jaune, la ceinture orange, la ceinture bleue, la ceinture violette et la ceinture marron. L’obtention de la ceinture noire en Luta Livre nécessite en moyenne 10 ans de pratique. Et, à moins pour cela d’aller au Brésil, il faudra faire un Mestre de Luta Livre pour que la fédération prenne en compte ce grade.

grade luta livre et ceinture luta livre

 

Les ceintures en luta livre.

Pour ceux qui veulent savoir comment on obtient une ceinture en Luta Livre, ils doivent savoir
que seul un professeur, ayant au minimum une ceinture violette peut la
remettre, et il ne peut remettre qu’une ceinture qui est à un grade au-dessous
du sien.

Sur quelle base la ceinture est attribuée ?
Les principaux critères qui déterminent l’attribution d’une ceinture de Luta
Livre sont entre autres : le niveau technique, l’investissement personnel
dans le club, l’expérience de la compétition, le niveau de combat, la maturité
et l’ancienneté.

Plus concrètement, la ceinture blanche est
attribuée au pratiquant passif, celui-là qui a encore peur, le débutant. Les
ceinture jaune et orange sont destinées au pratiquant réactif, lequel
s’accommode, mais qui subit encore. La ceinture bleue est celle réservée au
pratiquant actif, celui qui, comprenant la logique de la Luta Livre, s’engage à
prendre des initiatives. La ceinture violette s’adresse au pratiquant prospectif,
celui qui sait anticiper et qui démontre sa maîtrise des positions. La ceinture
marron quant à elle sera réservée au combattant pré-actif,  celui qui en plus d’imposer son jeu à
l’adversaire, lui tend des pièges.

Les combats
de Luta Livre
se déroulent selon plusieurs critères dont :

  • le niveau des combattants qui comprend le grade du pratiquant
    (débutant (jaune et orange), intermédiaire (bleu et violet), avancé (marron et
    noir)) et le nombre d’années d’expérience dans la pratique du Sport de
    Préhension (3 ans pour les débutants, 3 à 5 ans pour le niveau intermédiaire et
    + 5 ans pour le niveau avancé) ;
  • les catégories d’âge (pré-poussins 6 à 8 ans, poussins 9-10
    ans, Benjamins 11-12 ans, Minimes 13-14 ans, Cadets 15-16 ans, Juniors 17-18 ans,
    Seniors 19 à 39 ans, Vétérans 1  moins de
    50 ans, Vétérans 2 + de 50 ans) ;
  • les catégories de poids (de Mouche à Ultra Lourd en passant
    par Coq, Plume, Léger, Moyen, Mi-Lourd, Lourd, Super-Lourd)

Le
temps de combat varie de 2 à 8 mn selon le niveau et le grade des combattants. Pour
les plus de 20 ans, le temps de combat est de 6 mn. Un combat se gagne soit par
doit par soumission, soit par décision, soit alors par abandon de l’adversaire.

Les équipements en Luta Livre

Avant
de présenter les équipements autorisés en Luta Livra, qu’il s’agisse de la
tenue des lutteurs ou de celle de l’arbitre, commençons déjà par parler des
tenues non-conformes et tout ce qui n’est pas autorisé, ou si vous voulez, de
tout ce qui conduit à une impossibilité de combattre. Car, à ce sujet, la
qualité des équipements intervient aussi.

Pour combattre en effet, il est interdit de porter un pantalon très court, sale ou un pantalon taché de sang. De même, les combattants ne sont pas autorisés à être torse nu ou alors à porter un tee-shirt. Aussi, le port de tout objet que la discipline n’autorise pas, comme les bijoux, les lunettes, un téléphone, etc., conduit à une impossibilité de combattre.

Pantalon de Luta Livre

 

Pantalon de Luta Livre.

D’autre
part, le combattant ne doit en aucun cas être nu sous son pantalon ou short
de luta livre
Il est donc important, voire obligatoire, qu’il porte un
sous-vêtement. Il ne doit non plus s’être appliqué de crème, de l’huile, du
gel, du baume ou tout autre produit cosmétique pouvant causer la glissade ou
des brûlures. Il n’est pas non plus autorisé à porter des protections rigides
comme des genouillères à atèles métalliques, en métal ou bien en bois.

En
dehors des restrictions sur le type et la qualité de l’équipement, on retrouve
aussi dans les critères conduisant à une impossibilité de combattre, le fait d’avoir
des ongles longs ou de ne pas nouer ses cheveux s’ils sont longs. De même, si
le combattant a des plaies, des croutes ou des sutures, il devrait les protéger
avant le combat. Voilà pour l’essentiel de ce qui pourrait vous éliminer d’un
combat avant même qu’il ne débute.

Dès
à présent, portons notre regard sur le type de tenue que doit porter un
praticien de Luta Livre. Parmi l’équipement requis pour pratiquer la Luta
Livre esportiva
, on autorise pour le haut, de porter un rashguard de
luta livre
à manche courte ou à manche longue

rashguard luta livre

 

Rashguard Luta Livre

Pour le bas, on peut soit porter un short de combat Luta Livre, un short de grappling soit alors un pantalon de kimono de JJB, bien qu’il existe un pantalon Luta Livre

Pour
ce qui est du type de protections autorisé en Luta Livre, une protège-oreille,
un protège-dents, la strap pour les doigts, la genouillère, la chevillière,
etc.

Il
faut tout de même rappeler qu’à son origine, la Luta Livre ne se pratiquait pas
avec un kimono nogi. C’est d’ailleurs
pour cette raison qu’elle était affectionnée par la classe pauvre brésilienne.

Comme
le combat de Luta Livre se déroule sous le regard d’un arbitre, il est
important aussi de parler de la tenue autorisée que celui-doit vêtir.

La
tenue de l’arbitre de la Luta Livre est constituée d’un tee-shirt, d’un polo ou
bien d’une chemise dont la couleur doit être uniforme (noire ou blanche). De
même, son pantalon de type short ou dit habillé doit être aussi de couleur
noire ou blanche. Il lui est interdit de porter un jeans. Il doit
obligatoirement porter des chaussettes noires. À son poignet gauche, il lui est
recommandé de porter un bandeau rouge, lequel permet aux combattants de
comprendre sa décision et aux juges de table de l’inscrire.

Les techniques de la Luta Livre

Une fois que l’on a parlé de la tenue exigée pour les combattants de Luta Livre, de même que de la tenue de l’arbitre, on peut dès à présent faire un tour des techniques autorisées en Luta Livre sportive, des techniques qui nécessairement sont différentes de celles de la Luta Livre Vale Tudo, dans laquelle, disions-nous, tous les coups sont permis.

Résultat de recherche d'images pour "luta livre technique"

 

Technique d’étranglement « Guillotine »

Les techniques de l’esportiva sont donc les suivantes : les clés articulaires (Clef de Nuque/Cervicales, Clef de Talon Kimura de Cheville, Clef de genou, Amené au sol, dont l’utilisation pour certaines, sont interdites en fonction du niveau ; est autorisée, tous les étranglements avec les membres supérieurs, notamment la guillotine avec saisie de la tête ; les étranglements avec membres inférieurs si au moins un bras intervient dans la compression ; les compressions musculaires, dont la clef de biceps et de mollets ; les techniques de projection du judo et les amenées au sol qu’on retrouve dans la lutte, le grappling ou encore le JJB.

Short de MMA Venum

59.99€